rencontre
Echangisme, rencontre couple amateur coquin et membres libertins
Accueil | Rechercher | Inscription Gratuite

L'Échangisme :

L'échangisme est une pratique sexuelle dite "libertine" ou encore non conformiste consistant en un échange temporaire des partenaires réguliers, entre deux ou plusieurs couples, en vue de rapports sexuels complets (c'est-à-dire avec pénétration) entre partenaires consentants. Comme toute pratique sexuelle, l'échangisme s'effectue en intimité et à l'abri des mineurs.
Il peut se pratiquer chez soi ou dans des lieux de rencontre réservés à cet effet, tels que les boîtes de nuit échangistes. Certains sites nudistes tels le centre naturiste du Cap d'Agde sont également propices aux rencontres permettant le développement de cette pratique en raison de leur singularité et du développement des clubs et commerces liés aux pratiques libertines.

Histoire
L'échangisme est connu au moins depuis la Seconde Guerre mondiale où les militaires de l'aviation américaine participaient aux "key parties" (fêtes à échange de clés) pendant lesquelles les maris donnaient leurs clés pour être choisis au hasard par les épouses. L'échange devint plus courant pendant les années 60 et 70, mais moins populaire pendant les années 80 à cause de l'apparition du sida.
L'échangisme commence à réapparaître, surtout dans la classe moyenne, mais maintenant on préfère ne plus parler de "wife swapping" (littéralement "échange d'épouses") pour éviter d'être considéré comme ouvertement sexiste.

Sexualité de groupe
La sexualité de groupe est la recherche du plaisir sexuel avec plus d'un partenaire, simultanément. On y assouvit aussi les désirs d'exhibitionnisme et/ou de voyeurisme.
La sexualité de groupe se pratique souvent en club échangiste, également appelé club libertin ou boîte de nuit échangiste.
Les termes qui désignent différentes facettes sont nombreux : orgies, partouzes, parties carrées, gang bangs, mélangisme, échangisme.

Échangisme
Il ne faut pas confondre l'echangisme et les styles de vie dénudés qui se pratique en famille et sans prétention sexuelle. L'échangisme se pratique en privé, et a fortiori à l'abri du regard des gens "conformistes", et ne relève pas de l'exhibition sexuelle en public, qui est prohibée.
Il convient aussi de noter que dans le langage courant, on emploie le terme "échangisme" dans le sens plus général de "sexualité de groupe", de même qu'on emploie le terme "club échangiste" pour "club libertin". Il ne s'agit plus seulement de deux couples qui échangent leurs partenaires, le temps d'un rapport sexuel, mais plus généralement d'un ensemble de personnes, hommes et femmes, qui ont des relations sexuelles, les unes avec les autres.
Les paragraphes qui suivent concernent principalement la "sexualité de groupe" et non pas seulement les "échangistes".

Qui sont les échangistes ?
Prétendre que l'échangisme serait une forme de perversion sexuelle ne semble plus faire partie du débat actuel, cependant certains psychologues et psychiatres peuvent l'associer avec une homosexualité refoulée ou des troubles de la personnalité de type borderline. Aucune véritable étude scientifique n'existe en réalité sur ce sujet.
Les échangistes sont des gens ordinaires, le plus souvent dans la trentaine ou la quarantaine mais on en trouve de tout âge et toute description. On estime qu'entre 1 % et 4 % des couples y ont déjà participé, mais il est difficile de donner des chiffres précis car le sujet est souvent tabou.
Parfois les groupes dits "échangistes urbains" cherchent spécifiquement des adultes plus jeunes, entre vingt et trente ans, plus agréables à l'oeil.
Si auparavant beaucoup de couples se trouvaient grâce aux petites annonces de journaux dédiés au libertinage, dorénavant Internet a pris le relais et les échangistes ou libertins se trouvent grâce à de nombreux sites dédiés à ces pratiques. Certains sites d'annonces "certifient" les couples en tant que tels, car les échangistes se méfient énormement des fausses annonces d'hommes seuls cherchant à collectionner des photos de couples. Les certifications se font généralement après avoir rencontré autour d'un verre un autre couple déjà certifié ou alors la certification est prise en charge par le site lui même qui se charge d'attribuer le fameux label. Par exemple un site peut demander aux couples souhaitant se faire certifier d'envoyer une photo d'eux tenant une feuille mentionnant le nom du site et leur pseudo. Par la suite ces couples pourront eux même certifier d'autres couples.
On constate que les pratiques, autant que les opinions ou les interdits ou codes sociaux de ce milieu, ne peuvent pas être théorisés ou généralisés, mais sont en fait des micro climats d'un moment et d'un lieu donné.
Ainsi pour certains échangistes, l'échangisme est une épreuve contre la jalousie : admettre des personnes dans l'intimité d'un couple, peu importe leur sexe, provoque un risque de diviser le couple. Pour d'autre, au contraire il permet un renforcement de leur complicité. Pour d'autre encore, il diminue les risques d'infidélité dus à la tentation sexuelle de découvrir un nouveau partenaire. De ce fait, l'échangisme n'est réservé qu'aux couples ayant déjà une relation stable et dont les deux partenaires partagent exactement la même motivation à propos de cette pratique.
La motivation du couple échangiste est essentiellement une recherche de plaisir partagé : par la découverte de nouveaux corps, par la vue de son partenaire sous un "autre angle" et par le jeu de séduction qui va se jouer, non plus entre deux personnes, mais entre deux couples.
Les raisons profondes propres aux personnes attirées par cette pratique sexuelle ne sont pas transparentes. La perspective sociologique avance qu'il s'agirait d'une forme moderne de polygamie. Une approche psychanalytique récente considère qu'il serait question d'une forme déplacé de réalisation de désir d'inceste, dans une configuration caractérisant la sexualité adolescente.

La bisexualité
Il y a deux poids, deux mesures en ce qui concerne la bisexualité. Comme dans la pornographie destinée aux hommes hétérosexuels, les femmes découvrent souvent être bisexuelles (au moins occasionnellement) en milieu libertin.
Le sexe de groupe est un moyen rapide et efficace pour une femme de vivre sa bisexualité.

Les libertins
Le terme "libertin" regroupe plusieurs activités dont l'échangisme, le candaulisme, le triolisme, le mélangisme et les partouzes. Souvent on utilise ces mots de façon équivalente, bien qu'il y ait des différences subtiles.
Il convient de noter qu'en général les échangistes participent à ces activités dans le seul but de partager des plaisirs sexuels, et non pas pour rechercher des relations suivies.

Les autres communautés bisexuelles
D'autres communautés se disent ouvertes à la bisexualité, comme les communautés gays, lesbiennes et les polyamoureux. Leurs buts sont souvent incompatibles avec ceux des échangistes ; un homme qui a "toujours voulu vivre l'expérience d'avoir deux femmes" ne trouvera pas facilement une place au sein de la communauté lesbienne. Certains organismes bisexuels du milieu gay et lesbien limitent l'accès uniquement aux femmes pour éviter ce genre de problème.

Le polyamour
Les polyamoureux se distinguent des échangistes en cherchant des relations à long terme en amour au lieu de chercher uniquement du sexe ou du divertissement social tout simple. On vise à établir des "ménage à trois" ou "ménage à quatre" quasi-permanents ; leurs buts peuvent alors être souvent très incompatibles avec ceux des échangistes.

Texte d'après : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89changisme

[Haut de la page]
rencontre
Copyright © amourlove 2017 | Plan du site | Rechercher | CGU | Annuaire | Liens
rencontre
rencontre
Fermer cette boîte de dialogue
Pas encore inscrit ?
Merci de vous identifier ci-dessous
Votre Email
Votre Mot de passe
Si vous avez oublié vos codes cliquez ici
 Se connecter automatiquement à chaque visite  
Fermer cette boîte de dialogue
Inscription Rapide et Gratuite sur Amourlove
Vous êtes
Vous recherchez
Date de naissance
     
Votre email
Votre Pays
Votre département
Votre prénom (pseudo)
Votre Mot de passe
Code de sécurité
Fermer cette boîte de dialogue